fdee19-fr.net-15.net
L'historique de la Fédération Départementale d'Electrification et d'Energie de la Corrèze
image décorative de vague

L'électrification, un long parcours.

Picto animé ampoule

L’électricité est entrée dans la vie des Français à la fin du 19ème siècle.

En 1879, Thomas Edison invente la 1ère ampoule électrique à incandescence.

Progressivement, la lumière envahit nos villes et nos villages.

Quelques industriels commencent à produire de l’électricité pour faire tourner leur machine. Certains vont imaginer distribuer cette énergie nouvelle aux communes et aux particuliers. C’est le début de l’électrification.

En 1884, une loi désigne la commune comme propriétaire des lignes de distribution publique d’électricité qui empruntent son territoire. Cette disposition n’a jamais changé.

La loi du 15 juin 1906 fait de la concession le mode de gestion du service public de l’électricité.

De nombreuses sociétés d’électricité voient le jour. Elles utilisent deux modes de production, au nord une production basée sur le charbon et au sud sur l’eau des barrages, ce que l’on appelle la   houille blanche.

Photos Thomas Edison

Jusqu’aux années 1910, la technologie ne permet pas le transport de l’électricité sur de longues distances. Les centrales se situent le plus souvent à côté des lieux de consommation.
« Les années 20 et 30 voient se développer un réseau d’interconnexion national. Les grandes compagnies s’entendent pour harmoniser les technologies.  

Pour électrifier plus rapidement les zones rurales, les communes se regroupent pour former les syndicats d’électrification.  C’est le début de l’électrification rurale ».

En 1930, la Corrèze  compte 20 syndicats d’électrification. En 1936, l’Etat crée le Fonds d’Amortissement des Charges d’Electrification (FACE).  Le FACÉ est alimenté par une contribution annuelle des gestionnaires des réseaux publics de distribution en fonction des kilowattheures distribués en basse tension.
En 1946, l’Etat décide de nationaliser les compagnies de distribution d’électricité et crée  EDF.

C’est le point de départ d’un gigantesque essor, la construction des  grands barrages, le développement des centrales au fioul et au charbon.
La consommation d’électricité augmente considérablement.

Tous les secteurs économiques sont concernés.
On achète des produits électroménagers, le succès de l’électricité est vraiment extraordinaire.

Dans les années 1970, la France se lance dans un programme de centrales nucléaires. Le choc pétrolier de 1973 va en accélérer la construction.

 L’époque est désormais aux économies d’énergie, c’est la fin des 30 glorieuses, y compris pour la consommation d’électricité.

Cependant, le chauffage électrique se développe considérablement. Les syndicats d’électrification doivent y faire face. Les ressources immédiates ne suffisent pas, il faut recourir à l’emprunt.

En novembre 1982, survient une tempête de grande ampleur sur la région. Tous les réseaux aériens sont impactés par la chute des arbres. Certains foyers resteront plus de 3 semaines sans électricité.

En 1990, la FNCCR rédige un modèle de cahier des charges de concession pour remplacer les contrats en vigueur dont certains dataient de la création des syndicats d’électrification dans les années 1920.

Au mois de mai 1994, 220 des 286 communes de la Corrèze se regroupent pour former notre Fédération départementale et signer dans la foulée un cahier des charges de concession avec EDF pour une durée de 40 ans.

La fin de l’année 1999 est marquée par la tempête « du siècle ». En quelques heures seulement, toutes les lignes aériennes HTA situées dans les massifs boisés sont hors service. Les dégâts sont considérables et les réparations définitives très longues.

EDF va tirer les enseignements de cette tempête notamment par la mise en place d’un ambitieux programme d’enfouissement des lignes d’ossature HTA . Un parc de groupe électrogène est constitué ainsi qu’une force d’intervention rapide.

La loi de février 2000 ouvre le marché de la fourniture le l’électricité à la concurrence.

Au 1er janvier 2010, la FDEE 19 se dote de sa propre structure administrative et technique.

Le 1er janvier 2012, les syndicats d’Electrification et les communautés de communes compétentes transfèrent la maîtrise d’ouvrage des travaux d’électrification.

La FDSECC devient FDEE 19.

Depuis cette date, la FDEE 19 est Autorité Organisatrice de la Distribution d’Electricité (AOD).

Top
Ce site utilise des cookies afin de mesurer la fréquentation du site, de vous proposer des contenus animés et interactifs et de partager du contenu sur les réseaux sociaux.
Personnaliser